Chronique – La Fille de Brooklyn

DSC07203 (2)

Bonjour les lecteurs,

Musso est un auteur que j’affectionne beaucoup et c’est donc très enthousiaste que j’ai commencé la lecture de ce roman. Cadeau offert pour Noël, ce livre m’a énormément plu. Je vous détailles tout ça.

TITRE : La Fille de Brooklyn

AUTEUR : Guillaume Musso

EDITION : POCKET

Pour rafraîchir votre mémoire ou pour ceux qui ne connaissent pas ce livre, voilà le résumé :

Je me souviens très bien de cet instant. Nous étions face à la mer. L’horizon scintillait. C’est là qu’Anna m’a demandé :  » Si j’avais commis le pire, m’aimerais-tu malgré tout ? »

Vous auriez répondu quoi, vous ? Anna était la femme de ma vie. Nous devions nous marier trois semaines après. Bien sûr que je l’aimerais quoi qu’elle ait pu faire. Du moins, c’est ce que je croyais, mais elle a fouillé dans son sac d’une main fébrile, et m’a tendu une photo.

– C’est moi qui ai fait ça.

Abasourdi, j’ai contemplé son secret et j’ai su que nos vies venaient de basculer pour toujours.

Comme je le disais plus haut, j’aime beaucoup de façons générale les romans de Musso. Cependant je trouve que la majorité de ses livres suivent un certain schéma, alors j’espace mes lectures pour ne pas me lasser. Un point fort de cet auteur est que les fins de ses histoires me prennent au dépourvu. Ce n’est pas le cas pour tous, mais oui, ses fins me surprennent et parfois il y a de tels retournements de situation, qu’il était impossible de s’imaginer ça.

Dans ce roman, Guillaume Musso est plus dans le genre du polar. Disparition, secrets, enquêtes, suspens et rebondissement, il manie ce genre avec talent. J’ai été absorbée dans l’histoire, happée par l’intrigue, voulant moi aussi démêler au fil des pages les mystères de cette affaire.

Le point fort de ce roman est pour moi sans aucun doute, l‘intrigue policière. Le point de départ est la révélation d’un secret entraînant la disparition de la compagne, Anna Becker, du personnage principal, Raphaël Barthélémy. Cependant, très vite, nous comprenons que l’histoire est bien plus compliquée qu’il n’y paraît. Plus les découvertes et les investigations avancent, plus les nœuds et les liens de l’histoire paraissent sans fin et complètement entremêlés. Au final, de nouveaux personnages font leur apparition au cours du livre, et plus ou moins rapidement, on visualise leur implication dans l’histoire. De plus, le changement de point de vue, les retours en arrière… tout est placé dans le livre de manière à nous donner tantôt soit des réponses, ou au contraire, des informations juste ce qu’il faut pour épaissir le mystère. On plonge dans l’histoire la tête la première et on fini nous aussi par se perdre.

Aussi, j’ai beaucoup aimé le fait que l’auteur choisisse de montrer deux façons différentes de mener l’enquête. D’abord, celle de Raphaël Barthélémy qui suit les pistes en utilisant ses compétences de romancier et sa connaissance sur la façon dont agissent les personnages. Ensuite celle de Marc Caradec, ancien policier, qui agit selon la logique de son ancien métier. Finalement, les deux se complètent et permettent de rassembler les pièces du puzzle.

Concernant les personnages. D’abord, Anna Becker est, je dirais, le personnage mystère de ce roman. En effet, elle est absente une longue partie du livre, dans le sens où elle n’apparaît pas, mais tout tourne autour d’elle et de son passé, sa famille. Au fil des pages, on apprend à la connaître et au final il se trouve que c’est un personnage très complexe de part son histoire. Raphaël est attachant, il fait tout son possible pour percer les mystères et les quelques passages où on le voit en interaction avec son fils m’ont fait fondre. C’est le point de vue de ce personnage qui est le plus présent dans ce roman avec aussi celui de Marc Caradec. Ce dernier est d’ailleurs un personnage fort sympathique, qui m’a surpris vers la fin du livre. Il y a de nombreux autres personnages dont je ne parlerais pas car je ne veux pas vous spoiler le livre, et dire leurs noms maintenant ne vous servirai pas à grand chose. La dernière chose que je dirai à leur propos, c’est que les liens qui les relient tous les uns aux autres m’ont bluffés. De manière générale, j’adore les connections dans les livres, que ce soient entre les personnages, les histoires ou même les différents tomes ou parties de saga. Bref, j’ai été servie dans ce roman.

« Sans le vouloir, j’avais libéré les fantômes tragiques du passé, qui se déchaînaient à présent dans un torrent de violence. »

La fin. Je ne peux pas dire que la fin m’a déçue, ce n’est pas le cas. Pourtant, je n’ai pas été bluffée pour autant. Habituellement, les retournements de situation de dernières minutes de Guillaume Musso me prennent au dépourvu et me font une sacrée claque. Pas pour tous mais quand même une large majorité. Et ici, il y a bien une information lâchée dans les dernières pages qui est là pour nous chambouler et remettre en doute tout le livre. Mais elle ne m’a pas fait cet effet là. Certes, sur le coup j’ai été surprise, mais finalement, avec l’explication qui suit, tout semblait limpide et clair, sans rupture nette avec le reste, c’était juste un élément caché jusqu’à la fin. Cette dernière révélation ne m’a pas fait un choque outre mesure même si j’avoue que je n’avais pas un seul instant pensé à cette possibilité. Donc voilà, la fin est bien, la conclusion en accord avec le texte mais rien qui ne m’ai fait faire « Wouah! » comme avec certaines fins.

En résumé, La Fille de Brooklyn est un polar très bien mené, avec un scénario complexe mais bien suivi qui s’explique clairement. Et c’est ici le vrai point fort du roman. On passe une très bonne lecture à côté des personnages avec lesquelles on essaye de démêler tout ça. Si vous voulez lire un livre de cet auteur, je vous le conseille fortement.

Avez-vous lu ce livre ? Ou aimeriez vous le lire ?

N’oubliez pas, si vous avez des conseils pour améliorer mes chroniques ou juste si vous voulez parler du roman avec moi, laissez un commentaire ou joignez moi sur Instagram 🙂

Bonne journée ❤

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s