Chronique – L’Ange mécanique

DSC07817 (2)

Un nouvel article sur la fabuleuse saga The Mortals Instruments. Cette chronique fait suite à une relecture et comme je n’avais pas encore de blog à ma première lecture, j’en profites pour vous en parler !

TITRE : L’Ange mécanique, Les Origines tome 1, The Mortals Instruments

AUTEURE : Cassandra Clare

EDITION : Pocket Jeunesse

RÉSUMÉ :

Tessa débarque à Londres pour rejoindre son frère. Mais à peine arrivée, elle tombe dans un piège : enlevée par les horribles Sœurs Noires, elle développe des pouvoirs qu’elle ignorait posséder. Jusqu’au jour où Will, un Chasseur d’Ombres, la libère et lui apprend qu’elle est une Créature Obscure. Un nouveau destin attend Tessa dans un monde mystérieux, où vampires, sorciers et autres créatures de l’ombre règnent en maîtres…

Mon avis

De tout l’univers de TMI, les Origines sont mes livres favoris. J’aime énormément l’époque dans laquelle se déroule l’histoire, l’intrigue, les personnages. Il y a dans ces livres un réel sentiment d’authenticité et je me suis particulièrement attachée aux personnages.

Comme dans chacun de ses livres, Cassandra Clare écrit très bien et c’est un plaisir de lire ses mots. D’ailleurs, dans L’Ange mécanique, les livres ont une place particulière, en effet deux de ses personnages principaux apprécient grandement la littérature : ce sont Tessa et Will. Deux de mes chouchous. On peut donc retrouver certaines références à des ouvrages de l’époque mais aussi des discussions quant à la pertinence de certains écrits.

Will est mystérieux, fidèle à son parabataï Jem, il fait rarement preuve de gentillesse envers les autres habitants de l’Institut de Londres pourtant, on s’aperçoit qu’il n’est pas celui qu’il laisse paraître : derrière ce masque de froideur se cache des sentiments et une histoire complexe.

Jem est l’opposé de Will en quelque sorte. Il est poli, attentionné, calme mais cela ne l’empêche pas d’être un redoutable Chasseur d’Ombres. Cependant, il doit faire face à ses problèmes qui tournent autour de sa santé. Avec Will, ils forment le duo parfait, leur statut de parabataï n’est là que pour renforcer une amitié forte et une loyauté sans faille. Le Will présent au côté de Jem et le Will avec les autres sont deux personnes très différentes, et là se trouve l’un des mystères du premier tome : pourquoi ?

Tessa est en apparence une jeune fille ordinaire qui débarque à Londres dans l’espoir de retrouver son frère. Mais contre son gré, elle se trouve embarquée dans un monde qui lui est totalement inconnu et se rend compte qu’elle en fait partie quand, retenue chez les mystérieuses et cruelles Sœurs Noires, elle apprend posséder des pouvoirs.

Ce livre permet d’appréhender le Monde Obscur d’une autre manière. Qu’est Tessa au juste ? Qui est ce fameux Magistère ? Que veut-il ? Les créatures obscures sont bien sûr présentes mais il se pourrait que l’ennemi que les Chasseurs d’Ombres doivent affronter s’avère complètement différent. C’est cela aussi que j’aime avec cette auteure, elle sait réinventer son univers, toujours nous proposer quelque chose de nouveau sans que cela n’entraîne de rupture avec les choses mises en place précédemment.

De même, nous avons une vision différente de l’Enclave et de ses principes. Les lois, les pensées et les opinions sont plus sectaires, moins ouverts d’esprits et en soit complètement passés de date par rapport au monde d’aujourd’hui. Cela permet en parallèle avec la saga de base de comparer et évaluer l’évolution de la mentalité de l’Enclave même si certains conflits passés persistent dans le présent.

De nombreux personnages sont introduits sans être pour le moment très présents comme Charlotte et Henri, les directeurs de l’Institut, Nathaniel, le frère de Tessa mais aussi Jessamine qui rebute à accepter son statut de Chasseuse d’Ombres. On y retrouve également Magnus et je peux déjà dire que son rôle sera plus important par la suite.

Au niveau de l’intrigue, il s’agit surtout d’une mise en place. On apprend beaucoup de choses sur Tessa, sur l’organisation du club Pandémonium, sur les différents acteurs ainsi que l’ennemi. Il y a quand même de jolis retournement de situation, des rebondissements et des scènes de combats. A la fin de ce tome, on sait quelle est la menace et il ne reste plus qu’à trouver comment la combattre et l’on présent également que les conflits et problèmes personnels des protagonistes vont avoir une place plus large dans la suite.

En résumé, j’ai été tout de suite embarquée dans ce livre. J’ai adoré me trouver emporter dans le passé, dans un Londres ancien qui impose une façon de s’exprimer propre à cette époque et il n’y a rien de mieux pour s’immerger dans un univers de fiction. La description des lieux, des vêtements, les pensées, les expressions, tout nous renvoie dans le temps et j’apprécie énormément ! Les personnages sont très attachants, possèdent chacun leur caractère et cela forme une belle fourchette. Je suis complètement emballée par le trio Jem-Will-Tessa. Les Chasseurs d’Ombres doivent toujours faire face au danger mais Cassandra Clare a su insuffler du renouveau dans son univers en les mettant face à face avec des ennemis et des créatures imaginés par le Magistère qui ont tout du démoniaque. Au final, à la fin de ce tome, on a pleins de questions qui se bousculent dans notre tête et alors il ne nous reste plus qu’à lire la suite pour en avoir le cœur net.

Pour les amateurs de TMI et même pour ceux qui n’ont pas été emballés plus que ça, je les conseille fortement car pour moi, ils sont meilleurs !

Bonne lecture,

Emilie ❤

Publicités

Un commentaire sur « Chronique – L’Ange mécanique »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s