Chronique – TMI Les Origines t.2&3

DSC08187 (2)

J’ai fini ma relecture de la trilogie et comme j’ai enchaîné avec les deux derniers tomes, j’ai décidé de les chroniquer en même temps. J’ai beau les avoir déjà lu, je les ai tout autant aimé qu’à ma première fois.

TITRE : Le Prince mécanique (t.2) et La Princesse mécanique (t.3) Les Origines, The Mortal Instruments

AUTEURE : Cassandra Clare

EDITION : Pocket Jeunesse (PKJ)

RÉSUMÉ :

(pour éviter de spoiler certains événements du 2, je ne vais pas mettre le résumé du tome 3.)

Tessa Gray a trouvé refuge chez les Chasseurs d’Ombres. Le danger rôde toujours en la personne du mystérieux Magistère, qui semble prêt à tout pour mettre la main sur elle…quitte à susciter les pires trahisons.

Menacée, Tessa est aussi tiraillée entre son affection pour Jem et son attirance pour Will, mais un changement s’opère peu à peu chez ce dernier. Tessa va découvrir que les secrets et les mensonges peuvent corrompre même le cœur le plus pur.

Mon avis

Ces deux tomes font partie de mes préférés. Je trouve qu’ils ont tout ce qu’il faut : de l’émotion, de la justesse, de l’action, des rebondissements. Rien ne manque.

Pour ce qui est de l’action et du rebondissement, je pense qu’il y en a tout de même davantage dans le tome 2. En effet, il se passe beaucoup de choses avec le Magistère mais également d’autres intrigues concernant les Chasseurs d’Ombres. De plus, on en apprend davantage sur la malédiction de Will, et comment ces nouvelles vont avoir un effet sur lui et le reste de l’histoire et des personnages.

Le tome 2 est aussi l’occasion de découvrir plus en détails qui sont les habitants de l’Institut et certains membres de l’Enclave. On découvre Charlotte, Henry, Jessamine et d’autres sous un nouveau jour et leurs personnages sont plus poussés. Cependant on voit aussi une évolution chez Tessa ainsi que Jem. D’ailleurs, ces deux derniers passent plus de temps ensembles et commencent à tisser des liens plus forts.

« J’ai toujours pensé qu’on ne se perd jamais vraiment si on connaît son propre cœur. Mais j’ai bien peur de m’égarer si je ne connais pas le vôtre. »

Que ce soit dans n’importe quel tome des Origines, dès qu’il s’agit de Will, de Jem et de Tessa, l’émotion n’est jamais bien loin. Le lien qui unit les deux garçons est tellement fort, et je les trouve tellement touchants… Mais dans la deuxième partie du Prince mécanique , les choses s’accélèrent et mon cœur se fendille peu à peu. Les choses peuvent être tellement injustes !

Sinon, à la toute fin, Cassandra Clare nous lâche une petite bombe et on se dit que le tome 3 risque d’être plein de surprises. Et il l’est.

Le tome 3. Mon tome préféré. Mon livre préféré peut-être même. Ce tome là, il m’a brisé le cœur mais je le trouve parfait. J’adore tout ce qui est émotions et sentiments mais surtout quand ça ne tourne pas en rond et que ça ne met pas un frein au reste de l’histoire, de l’intrigue. Et ici c’est parfait.

Du début à la fin, on sent que l’émotion est palpable. La princesse mécanique est un vrai yoyo émotionnel qui fait faire les montagnes russes à notre cœur. Mais c’est aussi pour ça que je l’aime autant.

Dans celui-ci, on en apprend plus sur la famille de Will et ses origines. On fait également la connaissance de Cecily qui est un personnage que j’ai beaucoup aimé. Grâce à elle et son animosité envers Gabriel qui se transforme peu à peu en amitié, on découvre une nouvelle facette de ce personnage qui a une grande évolution durant ce tome final. D’ailleurs la relation de ces deux personnages est l’une de celle que j’ai préféré. Les liens qu’entretiennent Sophie et Gideon évoluent aussi et je les trouve parfaitement assortis.

Petit à petit, on entrevoit tout les fils de l’intrigue qui se démêlent et tout devient plus clair. On finit par comprendre l’enjeu et les manigances du Magistère. En parallèle, on aperçoit aussi les complots qui opèrent au sein de l’Enclave et la tragédie qui frappe la famille Lightwood. Les choses évoluent aussi entre Tessa, Jem et Will et leurs relations prend une direction toute autre quand Jem, au plus mal au point et aux portes de la mort, comprend les sentiments de Will et l’envoie sauver Tessa à sa place même si pour cela il doit le laisser seul.

Vers le milieu du tome je dirai, il se passe un événement majeur et la détresse de Will et ce que cela signifiait m’a anéantie. Lors de ma première lecture, je n’imaginais pas cela un seule seconde et ça avait été horrible.

« J’ai souvent entendu dire que, quand on sauve une vie, on en devient responsable. Or, j’ail l’impression d’être responsable de ce garçon. S’il ne trouve jamais le bonheur, j’aurai le sentiment de l’avoir trahi. S’il ne peut avoir celle qu’il aime, j’aurai le sentiment de l’avoir trahi. Si je ne peux pas lui laisser son parabatai, j’aurai le sentiment de l’avoir trahi. »

Arrive ensuite la bataille avec Mortmain et ses machines infernales. J’ai d’ailleurs beaucoup aimé ce passage et celui qui le précède car il permet de voir la première utilisation d’un portail mais aussi il montre que déjà, même à cette époque, Magnus répondait présent pour aider les Chasseurs d’Ombres. D’ailleurs, j’adore le lien qu’il partage avec Will et ce qu’il ressent vis à vis de lui. Cette bataille permet de mettre en place un retournement de situation plus que surprenant mais qui soulage notre cœur. La fin de ce livre n’est pas toute rose, mais je la trouve en parfait accord avec l’esprit de cette trilogie.

Au final, j’ai bien du mal à vous mettre des mots sur mon ressenti pour cette chronique car je pourrais dire milles et une choses mais alors il faudrait que je vous dévoile certains événements du livre en détails. Alors je ne peux me contenter qu’à vous dire que j’ai adoré ces deux tomes, on voit une nette évolution sur la quasi-totalité des personnages, les liens qui les unis les uns aux autres sont forts et leurs amitiés sont vraiment très touchantes. Ils font preuve de dévotion les uns envers les autres et malgré les nombreux obstacles, ils restent forts pour sauver ceux qu’ils aiment. Le lien parabatai entre Jem et Will restera l’un des meilleurs pour moi et l’amour qu’ils éprouvent chacun pour Tessa la plus noble des choses. De plus, on découvre le monde des Chasseurs d’Ombres sous un autre jour, à une époque différente et des intrigues et péripéties très bien menées alors je n’ai plus qu’une chose à vous dire : lisez-les !

Bonne lecture,

Emilie ❤

 

 

Publicités

Un commentaire sur « Chronique – TMI Les Origines t.2&3 »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s