Chronique – Les leçons d’amour d’Alice Wells

DSC08231bis

J’ai découvert l’auteure de ce livre grâce à sa première trilogie : Lovely Vicious et j’avais plus qu’aimé. Un style d’écriture qui m’a tout de suite conquise et c’est donc avec joie que j’ai lu son nouveau roman.

(chronique de la trilogie Lovely Vicious disponible ici )

TITRE : Les leçons d’amour d’Alice Wells

AUTEURE : Sara Wolf

EDITION : Pocket Jeunesse PKJ.

RÉSUMÉ :

Quand une élève modèle demande des cours de séduction au bad boy du campus, attention danger !

Alice collectionne les meilleures notes. Dévouée à ses études, elle n’a pas de temps à consacrer à sa vie privée, elle n’a même jamais embrassé un garçon ! Alors, quand elle tombe amoureuse de son alter ego, le parfait Théo, elle décide de procéder comme elle l’a toujours fait : en étudiant très sérieusement les choses de l’amour.

Et qui mieux que Ranik Mason, dont la réputation sulfureuse est connue de tous, peut lui donner des cours particuliers ?

Mon avis

Je n’ai pas eu de coup de cœur pour ce livre mais il reste néanmoins une excellente lecture. J’ai retrouvé la plupart des éléments qui m’avaient beaucoup plu dans la trilogie Lovely Vicious. L’écriture de Sara Wolf est un véritable régal, c’est rafraîchissant. Elle mélange sarcasme et honnêteté avec du franc parlé et elle manie les mots avec intelligence. Cela donne un texte bien rythmé et efficace.

J’ai adoré les personnages, un vrai atout pour ce roman je trouve. Ils sont forts, imparfaits, touchants et tout cela les rend plus réels, accessibles. On peut facilement s’y identifier. Personnellement, je me suis beaucoup retrouvée dans Alice. Je ne suis pas aussi intelligente qu’elle et je n’ai pas son passé mais pour certains aspects de sa personnalité, elle m’a fait penser à moi et ça m’a permis d’être à 100% dans l’histoire.

D’ailleurs, j’ai trouvé qu’Alice différait des protagonistes féminins que l’on retrouve généralement dans ce genre de livres et ça fait du bien. Réservée, intelligente, froide, logique, Alice est implacable niveau compétences mais elle a quelques problèmes pour tout ce qui est social. Au fur et à mesure, on voit ce dernier point évoluer et elle s’épanouie petit à petit. Ce qui m’amène au deuxième personnage principal de ce livre : Ranik Mason. Est-ce utile de vous dire que j’ai eu un gros crush pour ce personnage ? On le connaît d’abord par le regard que les autres ont sur lui ainsi qu’avec sa réputation qui n’est plus à faire sur la campus universitaire. Un vrai bad boy qui enchaîne les conquêtes d’un soir. Mais très vite, on s’aperçoit qu’il est beaucoup plus que ça. Encore un bad boy qui finalement a un cœur tendre me direz-vous ? Oui, mais non. En effet, Ranik ne cherche pas à se donner une certaine image, à se faire passer pour quelqu’un qui enfreint les règles ou autre. Ok, il n’est pas très recommandable pour certaines choses mais il ne cache pas ce qu’il ressent. Il a des valeurs, qu’il défend, et il est extrêmement attentionné. Je vous jure, ce gars est parfait.

Quand Alice et Ranik se rencontre, l’échange est plutôt froid au début mais au fil de l’histoire, leur lien se développe et une vraie amitié lie ses deux là. Ils sont vraiment très attachants, chacun avec leur passé compliqué et des difficultés avec le présent. Je n’en dirai pas plus pour ne pas vous spoiler mais les frontières entre l’amitié et leur relation d’élève-professeur vont devenir de plus en plus flous et leur lien va devenir plus complexe.

J’ai également apprécié le cadre de l’histoire. Généralement, ce genre de livres se déroule au lycée et c’est quelque chose que je trouve dommage car la majorité de l’action ne convient pas, à mon avis, à cette période de la vie d’un jeune de 17 ans. Ça enlève de la crédibilité à l’histoire. Alors qu’ici, l’intrigue se déroule à l’université et malgré quelques stéréotypes encore présents j’ai trouvé que cela reflétait bien la réalité.

En parlant de stéréotypes, la romance reprend les codes habituels et même si plusieurs éléments restent prévisibles, j’ai trouvé qu’il y avait un peu de renouveau par rapport à ce que l’on peut trouver ailleurs. Je l’ai trouvé atypique et originale même si j’avais deviné la fin. Ce qu’il y a de différent c’est aussi la façon dont on aborde l’amour, la sexualité et le désir. Souvent, on parle que très peu de ces sujets là dans les livres destinés à un public âgé d’environ 15 ans (âge indiqué sur le livre) et ce changement est pour moi positif. Ces choses là ne doivent pas être tabous et peuvent être abordées même dans la littérature jeunesse. Car même si on en parle déjà dans certains romans on ne le fait pas aussi précisément que ce qui est présenté dans Les leçons d’amour d’Alice Wells.

De plus, comme dans Lovely Vicious, l’auteure aborde en second plan plusieurs thèmes importants sans les approfondir. J’aime beaucoup ce principe car cela permet de garder une histoire relativement simple et légère sans la couper de la réalité de la vie et la sortir d’un contexte crédible. Ici elle aborde par exemple les agressions sexuelles, les abus, l’alcoolisme parental et la maltraitance. Mais ça reste des sujets qui sont juste survolés, non approfondis mais je trouve ça adapté à ce genre de lecture.

En résumé, ce one-shot est un livre complet : il y a des personnages forts et attachants qui, grâce à leur passé et à la complexité de leur présent, permettent à l’auteure d’aborder des problèmes de sociétés et des sujets importants. Malgré la persistance de quelques stéréotypes, il y a une réelle originalité et la romance nous fait passer un très bon moment. C’est une lecture que je recommande vraiment si vous voulez lire une romance jeunesse assez différente et rafraîchissante.

Sur ce, je vous souhaite de belles lectures,

Emilie ❤

Publicités

2 commentaires sur « Chronique – Les leçons d’amour d’Alice Wells »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s